banniere

mardi 21 avril 2020

Covid City

En ces temps troublés, j'avoue que le dessin reste pour moi un refuge, un terrain d'expression, un espace de liberté dans cette période de confinement...

Il permet aussi de faire de la bécane, même si ce n'est seulement qu'avec un crayon sur du papier...

Pour enlever son coté invisible et invincible à ce fuckin'virus, je suis parti sur la customisation d'un shop d'une belle infirmière...Le dessin, la Kustom Kulture, la moto, le second degré, tout ce qui porte les gènes de la liberté!

Une première version avec un réservoir "Kustom Covid" pour lui permettre de libérer sa colère contre ce virus qu'elle pourra intuber avec du vrai super plombé bien-sûr...


Une deuxième version pour lui dessiner le monde d'après, avec une customisation bien fraîche pour aller "rider" sur les routes dans un printemps futur...



Bon courage à tous et bonne route (jusqu’au frigo, of course !!)...








Aucun commentaire:

Publier un commentaire